Informations

Cette page contient différentes informations utiles à nos membres.

 

Mise en garde au Schilt

Samedi 10 mai 2014, un accident à eu lieu au Schilt dans la partie supérieur de la voie “Grande cheminée”. 2 grimpeurs (pas de la région) ont été secourus par la Rega. Un gros bloc (1m x 60cm x 40cm) s’est détaché au-dessus du R3 et a provoqué la chute du premier de cordée, son assureur a semble-t’il aussi été blessé.

Il se peut que d’autres blocs soient encore instables???....il faut éviter de faire cette voie.

La solidité du Relais n°3 doit aussi être contrôlée avant utilisation!

La situation est à nouveau normale. Un membre du poste de secours à rééquipé cette voie le 29 octobre 2014. Le relais a été changé et 16 nouveaux points d'assurage ont été posés.

Accès motorisé aux sites d'escalade de la Jacotterie

Le syndicat des chemins “La Jacotterie – Frénois” autorise l’accès motorisé aux sites d’escalade existants à la Jacotterie (un document écrit est déposé au CAS Delémont).
De plus, M. Berger, propriétaire de la ferme, a donné son accord lors d’un entretien téléphonique. Toutefois, cet accord est soumis aux conditions suivantes, à savoir:

- ne jamais parquer de véhicule dans les champs
- toujours laisser la route libre de passage pour un tracteur et des machines agricoles
- respecter le bétails

- minimiser le nombre de véhicule en vous regroupant dans les voitures


Les négociations ayant porté leurs fruits, nous comptons sur votre bienveillance pour respecter et faire respecter ces quelques points. Il en va de la crédibilité et du sérieux des grimpeurs dans la région.

Bertrand Conus

Avis aux grimpeurs

Suite à l’édition de 2 topos d’escalade dans notre région, le nombre de grimpeurs a fortement augmenté. Quelques voies très fréquentées ont été rééquipées afin d’éviter un éventuel accident :

Secteur Rochers de Grandval :

  • La "Voie de l'Aldo", y compris les 2 longueurs comme variantes de sortie à droite en 6a et 6c

Secteur Face sud du Raimeux :

  • Voies "La Gagui" et "Le Jackpot", ainsi que les moulinettes du secteur de droite

Secteur Dalle de Rebeuvelier :

  • La voie "Les lézards", ainsi que toutes les moulinettes de la dalle

Secteur Le Vaferdeau, Courrendlin :

  • Voies "Mordillo", "La Sensass" et "Le Pilier du parachute", toutes les longueurs

Secteur "Le Rêve de Phil", toutes les moulinettes

Nombreuses autres moulinettes réparties dans tout le secteur Vaferdeau.

 

Tout grimpeur peut signaler une défectuosité dans une voie au responsable des courses ou des activités de la section et qui fera suivre les remarques émises aux personnes agrées.

Pour la section Prévôtoise s'adresser à :

Maurice Vaucher Jolimont 8 2732 Reconvilier / 032 481 20 61 / 079 250 02 20/activites@cas-prevotoise.ch

Le CAS subventionne intégralement le matériel nécessaire, à condition d’avoir rempli, au préalable, le formulaire adéquat.

 

Marche à suivre pour obtenir  le matériel gratuitement: 

  • POUR LE GRIMPEUR :
    1. S’adresser à Philippe Gosteli ou à Christophe Girardin pour obtenir un formulaire.
    2. Remplir correctement le formulaire, le transmettre et le faire signer par le responsable des courses ou des activités de la section. 
  • POUR LES RESPONSABLES DES COURSES OU DES ACTIVITES DE LA SECTION ET LES PERSONNES AGREEES OU QUALIFIEES:
    1. Transmission du formulaire aux personnes agréées par le responsable des courses ou des activités de la section.
    2. Présentation du projet d’assainissement au CC par l’une des personnes agréées.
    3. Attente de la réponse d’autorisation du CC. 
    4. Travail dans le terrain, si autorisation, par les personnes qualifiées pour l’assainissement de voies d’escalade. 

Adresses des personnes agréées :  

Philippe Gosteli, Longues Raies 8, 2605 Sonceboz, 032 489 24 31 / 079 298 90 73

ph.gosteli@bluewin.ch

Christophe Girardin, Le Crêt 10, 2534 Orvin, 032 358 22 88

girardin.devaux@bluewin.ch

 

Personnes ayant suivi un cours pour l’assainissement des voies d’escalade :

James Nicolet, Lion d’Or 29, 2735 Malleray, 032 492 23 24 / 079 934 63 26

thenightes@bluewin.ch

Bertrand Conus, Es Crès 13, 2830 Courrendlin, 032 435 70 04

 

Le préposé aux courses d’été, D.Zahnd

retour 

 

Grimper auprès des oiseaux nicheurs des falaises

Durant la période de nidification, certaines espèces d’oiseaux, notamment le Faucon pèlerin et le Grand-duc d’Europe, sont particulièrement sensibles aux dérangements. Par exemple, des œufs abandonnés trop longtemps et fréquemment se refroidissent, des jeunes oisillons effrayés peuvent quitter prématurément leur nid sans savoir voler, des perturbations répétées peuvent provoquer la désertion définitive de l’aire de nidification. ´

Étant donné que les adeptes de l’escalade peuvent, bien involontairement, s’approcher trop près d’un nid et compromettre ainsi la réussite d’une couvée ou d’une nichée, le Canton du Jura vient d’édicter des mesures pour mieux protéger les oiseaux des falaises contre ce type de dérangements.

Ces mesures sont issues d’un consensus entre les milieux de la protection des oiseaux, les représentants des clubs jurassiens d’escalade et l’Office de l’environnement. Elles ont nécessité des observations sur le terrain ainsi que de longues heures de débats, parfois vifs et passionnés. À l’origine, de sérieuses menaces pesaient sur l’escalade en terre jurassienne. Au fil du dialogue, celles-ci se sont toutefois estompées, jusqu’à disparaître complètement.

Il faut noter que, jusqu’à présent, l’ascension des parois rocheuses n’a pas compromis le développement de la population de Faucons pèlerins et de Grands-ducs dans le canton du Jura. Mais comme on assiste à une augmentation importante du nombre de varappeurs et à une extension rapide des lieux d’escalade, il pourrait y avoir à terme une menace pour ces deux espèces protégées. Raison pour laquelle, par mesure de précaution, il est compréhensible qu’il faille promulguer quelques restrictions d’escalade.

Ces restrictions concernent six sites: la Roche à Boichat (Goumois), la Combe Tabeillon (Glovelier), Sur la Peute Roche (Vellerat), Rouge-Pertuis (Undervelier), les Rochers Bacon (Undervelier) et Chaumont (Mervelier). Si la présence du Faucon pèlerin ou du Grand-duc d’Europe est avérée en début d’année dans un de ces sites, celui-ci sera partiellement ou totalement interdit à l’escalade du 1er février au 30 juin. Les restrictions d’escalade seront partielles dans trois sites (Combe Tabeillon, Sur la Peute Roche et Chaumont); les trois autres seront complètement fermés. Des panneaux d’information ont été posés dans ces endroits sensibles. Ce sont les ornithologues, accompagnés par un varappeur, qui sont chargés de faire les observations nécessaires et c’est le garde faune de la région concernée qui est mandaté pour mettre à jour les panneaux d’information (ouvert ou fermé). Les conditions d’accès sont consultables via le site Internet du Canton du Jura ou via l’Office de l’environnement à St-Ursanne. En outre, un dépliant est à disposition des grimpeurs dans les Offices du tourisme et dans les gares.

Ce concept de cohabitation étant susceptible d’évoluer, il s’agira de se mobiliser rapidement et énergiquement s’il était prévu que ces interdictions s’étendent à d’autres falaises. Rappelons que nous avons toujours milité pour que les sports de plein air soient légalement aussi peu réglementés que possible, et ceci en accord avec les principes de libre accès aux falaises et de protection de la nature du CAS. Afin de préserver les effectifs de Faucons pèlerins, nous avons par ailleurs demandé aux ornithologues d’aménager, tant que faire ce peu, des aires de nidification pour cette espèce vulnérable.

Le respect de la nature et la protection de la faune sauvage ayant de tout temps constitué une préoccupation majeure des milieux de l’escalade, nous lançons un appel à tous les grimpeurs pour qu’ils respectent les mesures prévues et, par le dialogue, si possible, pour qu’ils fassent respecter ces mesures, en somme modestes et tout à fait raisonnables. Une bonne cohabitation entre les oiseaux des zones rocheuses et les grimpeurs est dans l’intérêt de tous.

Michel Brêchet pour le CAS Delémont

Bertrand Conus pour le CAS, groupe Moutier

retour